France Sarbacane Sportive Amateurs - Site National du Tir à la Sarbacane Sportive
Bienvenue sur le site officiel de la Sarbacane Sportive en France
Accueil FSSA Sarbacane Résultats Communauté Administration
Actualité | Présentation | Calendrier | Contacts | Clubs | Instructeurs | Photos | Videos | International | Liens | Medias | Dons
Google+1

Recherche
Google

Dernières photos de l'album (suite...)

The Blowgun, interview avec Higuchi, Marinas et Janich

Libre traduction de l'anglais vers le français du N°2 du "Filipino Martial Art", par Pierre-Emmanuel DEBERGH. NB: Indifféremment, les termes de Blowgun et de Tir à la sarbacane apparaîtront.

http://www.fmadigest.com/Issue...

Sensei Dr.Hironori HiguchiCo Président de l'IFA
Dr.Amante P.Marinas, Sr.Président de l'IFA, Auteur de "Pananandata : Guide to Sports Blowguns“
Mr.Michael D.JanichAuteur de “Blowguns : The Breath of Death”

Lorsque l’on pense au mot Triumvirat, on pense à l’empire romain. La puissance que ce mot évoque a traversé les générations, symbole du pouvoir. Lorsque l’on pense au mot Blowguns, trois noms viennent à l’esprit : Higuchi, Marinas et Janich. Par leurs efforts à promouvoir le Blowgun en tant que sport à travers le monde, ces trois noms sont aussi devenus synonymes de discipline. On ne peut que s’émerveiller de voir comment trois individus de différentes nationalités on su défendre et représenter les valeurs d’une activité pourtant si souvent décriée. Que pensent-ils du Blowgun en tant que sport ? Quelle est leur vision du futur du tir à la sarbacane ?

Q. Comment avez-vous découvert le tir à la sarbacane ?

H. Alors que j’étais gamin, je tirais déjà à la sarbacane. C’est un jeu d’enfant très populaire au Japon.

M. La « zarbatana » (sarbacane de tradition Philippine) est une arme utilisant des fléchettes empoisonnées. Le poison est une chose sérieuse, comme vous pouvez l’imaginer. Depuis les années que j’évolue dans les arts martiaux, il a été naturel pour moi d’étudier sérieusement le tir à la sarbacane.

J. C’est à peu près à l’age de 13 ans que mon instructeur d’art martial présenta en cours une sarbacane Jivaro et en fit la démonstration. Je fut très impressionné par la formidable puissance de cette arme. Je construisis ma première sarbacane en un week end et suis resté depuis très accroché.

Q. Dr. Higuchi, qu’est-ce qui vous a poussé à écrire le livre « Fukiya, méthode de santé » ?

H. Je trouvais que les techniques de respiration abdominale utilisées pour tirer efficacement à la sarbacane étaient les même que celles employées couramment en médecine.

Q. Dr.Marinas, qu’est-ce qui vous a influencé dans l’écriture de « Pananandata : Un guide de la pratique sportive de la sarbacane ».

M. Je considère la sarbacane comme une arme très efficace. Aussi l’ai-je prise en considération comme un aspect du système que j’ai développé : « Pananandata ».

Q. Mr.Janich, qu’ est-ce qui a influencé votre décision d’écrire le livre « Blowguns : Le souffle de la Mort », et qu’ est-ce qui justifie ce titre ?

J. Après m’être intéressé aux sarbacanes, j’ai commencé des recherches pour en apprendre d’avantage. Malheureusement, les seuls écrits que j’ai pu trouver consistaient en quelques articles épars. Aucun livre n’était consacré à la sarbacane. J’ai donc décidé d’en écrire un. Dès que j’ai eu les connaissances fondamentales pour faire correctement ce travail, je me suis lancé. Le titre m’est venu comme ça . Curieusement, il reste peu de cette édition publiée à l’origine avec ce titre au presse du Paladin.

Q. Dr.Higuchi, comment avez-vous apprécié de voir votre livre « Fukiya : Méthode de santé » réimprimé et traduit en Anglais ?

H. « Fukiya : Méthode de santé » est un article plutôt qu’un livre. Rétrospectivement, à la relecture, je trouve certains passages que je souhaiterais réécrire … quelques erreurs de descriptions. Certains passages font référence à la planche à voile, le vélo monocycle, l’alpinisme, le camping … Quand j’ai écrit cet article, je ne trouvais aucune référence au Blowgun. C’est pourquoi j’avais choisi de les inclure.

Q. Dr.Higuchi, comment s’est établi votre premier contact avec Dr.Amante et P.Marinas ?

H. J’avais trouvé le livre « Pananandata : Un guide de la pratique sportive de la sarbacane » publié par United Cutlery. Après l’avoir lu, j’ai pris contact avec le Dr.Marinas.

Q. Dr.Marinas, comment avez-vous rencontré le Dr.Hironori Higuchi de l’International Sport Fukiya Association (IFA) ?

M. J’ai vu son site WEB et lui ai envoyé un Email. J’ai été vraiment très surpris qu’il me réponde.

Q. Le National Sport Blowgun Association (NSBA) a pris naissance aux Etats Unis pour promouvoir les compétitions sur cible du tir à la sarbacane (Blowgun). Cette association positionne ce sport entre le tir de fléchettes à la main (pub darts) et le tir à l’arc. Sa pratique est présentée comme plus « relax », avec une discipline moins contraignante. Pourtant, il sagit bien d’une forme d’Art Martial. Pensez-vous que les Etats Unis ont une bonne approche de ce sport ?

H. J’aime les Arts Martiaux … Toutes formes d’Arts Martiaux sont aujourd’hui des sports. Seulement, généralement, seuls les jeunes se retrouvent dans les Arts Martiaux. J’ai remplacé le nom de l’organisation internationale qui était « International Sport Blowgun Association » par « International Fukiyado Association », à la demande de la JSFA pour éviter toutes méprises. Le terme de « Fukiyado » se réfère au sens « Art Martial » de ce sport, et prendre une nouvelle direction a été rejeté.
La sarbacane Japonaises avec son cône en papier n’est pas dangereuses, aussi sa pratique sportive est très sécurisée. Je recommande ce sport à tous les ages et pour les deux sexes.
Si vous faites la promotion de ce sport aux travers des Arts Martiaux, c’est l’échec.
Il y a une connotation négative à présenter ce sport seulement comme un Art Martial, parce que la sarbacane y apparaît alors essentiellement comme une arme. (Certainement, cela en est une, mais seulement si les projectiles sont susceptibles d’occasionner des blessures. Les cône en papier utilisés au Japon sont sans danger). Il y a d’autres armes redoutables utilisées dans les Arts Matiaux, mais j’espère vraiment que le Blowgun n’entrera pas dans cette catégorie.

M. Comme cela semble être perçu, le Blowgun doit être considéré comme une catégorie des Arts Martiaux. C’est aussi pourquoi, dans toutes compétitions, tous les tireurs doivent être priés de porter un uniforme avec mention de leur club ou école. Si les tireurs s’habillent n’importe comment, le tir à la sarbacane ne progressera pas dans un esprit de club.

J. Je pense que cette approche est très appropriée au marché Américain aussi longtemps que la compétition offrira un challenge et des variations pour maintenir l’intérêt des tireurs. Notre confort tend a nous apporter l’ennui facilement. Comme dans les compétitions de Tir a l’arc haut niveau actuellement en vogue, c’est en développant le côté « challenge » et existant des compétitions de Blowgun que celles-ci ont toutes les chances de se multiplier en attirant les compétiteurs.

Q. Pouvez-vous nous donner des exemples, des techniques, une méthode d’entraînement pour tous les débutants dans ce sport ? Quelles activités sportives vous semblent-elles les meilleures pour compléter son entraînement ? (ex. Natation, Jogging, Musculation etc.)

H. Le tir à la sarbacane (Blowgun) ne nécessite pas vraiment d’entraînement physique complémentaire. Mr.Morikuni Matsumoto (le plus ancien recordman du monde à 8 et 10 mètres) ne pratique aucun autre sport. Je suis âgé (68) et plutôt petit, et je fais des scores niveau Or. Beaucoup de « costauds » arrêtent souvent le Blowgun parce qu’ils tiennent la sarbacane et soufflent avec trop d’énergie. Leur visée devient imprécise et les résultats en cible les découragent. La technique à utiliser ne repose pas sur la force, mais sur le contrôle. La force est donnée à la fléchette sans « hyperventilation ».

M. Des exercices de respiration peuvent être faits avant les tirs. Cela renforce la perception par le public de ce sport qui n’apparaît plus comme un simple tir de fléchettes dans une cible, mais bien comme une discipline. Si vous êtes droitier, placez le tube de la sarbacane sur le « V » de votre main droite. Ainsi votre index servira de viseur. Si vous êtes droitier, vous ne montrez pas les choses avec votre main gauche. Vous devez noter tous vos tirs et scores en conformité avec certains standards de notations comme ceux utilisés par les organismes IFA, JSFA, NSBA ou l’un de ceux que j’expose dans « Pananandata Guide to Sport Blowguns ».
Si vous hésitez à déterminer la valeur d’un point en cible (cordon), soyez généreux avec vous-même. Faites-vous un calendrier, et planifiez vos entraînements. Si vous tirez en extérieur, ne bravez pas le mauvais temps, faites autre chose. Prenez le temps d’observer les oiseaux, les abeilles et les fleurs, même les fourmis. Cela vous aidera à vous relaxer. Consultez les prévisions météos de votre région pour tenir compte de la vitesse du vent. Tous sports qui développent la force des poumons comme la natation, le jogging, la corde à sauter sont de bons compléments.

J. La forme ultime de l’entraînement reste encore la pratique elle-même du Blowgun. Une pratique constante, régulière, est la clef du succès. J’aime à varier mes conditions d’entraînement pour me concentrer sur un aspect particulier de ma technique de tir. Quelque fois, je tire à courte distance (15-20 pieds) en utilisant de très petites cibles pour développer la précision. D’autres fois, je tire d’une distance maximum pour développer la puissance de mon souffle. Des exercices de respiration inspirés des Arts Martiaux ou du Yoga peuvent aussi aider un peu.

Q. Avez-vous envisagé d’écrire un second livre sur le sport ? Dans l’affirmative, quels sont les chapitres que vous souhaiteriez y aborder ?

H. Publier un livre est très coûteux au Japon. Les éditeurs ne sont pas très motivés pour publier ce genre d’ouvrages. Pour des raisons de volume de diffusion, leurs préférences vont plutôt aux romans et aux biographies. Je ne pense pas que mon livre serait très populaire au Japon.

M. Mon deuxième livre est presque terminé. J’ai ajouté un paragraphe qui explique comment fabriquer des fléchettes et des sarbacanes. Un autre donne plus d’informations statistiques sur le tir à la sarbacane. Je donne aussi plus de références aux activités liées au Blowgun et aux évènements qui m’ont été rapportés. Des questions test pour être instructeur IFA sont disponibles (format PDF) en téléchargement sur mon site WEB. Toutes personnes répondant correctement à ces questions et m’envoyant un exemple de fléchette faite à la main peut être instructeur IFA sans frais.

M. Pratiquez ! Entraînez-vous !

J. Restez prudents !

Texte Original disponible sur http://www.fmadigest.com/Issue...

DPE.



Se connecter

Facebook


PC Bureau
Pocket PC
PartyPoker.fr

©2004-2014 FSSA - Toute reproduction interdite sans autorisation - Contacts - Mentions légales - English Version
Conception StJo - maintenance assurée par Software Agence



www.315.fr (http://315.fr) StJo.fr (http://stjo.fr) dbms.fr (http://dbms.fr) Once (http://once.fr) cmaphoto.net (http://cmaphoto.net) StJo.tv (http://stjo.tv) StJo.net (http://start.stjo.net) StJo.com (http://stjo.com)