dbms.fr (http://dbms.fr) Once (http://once.fr) StJo.com (http://stjo.com) StJo.fr (http://stjo.fr) StJo.tv (http://stjo.tv) StJo.net (http://start.stjo.net) cmaphoto.net (http://cmaphoto.net) www.315.fr (http://315.fr)
Dernières photos de l'album (suite...)
Nouvelle classification des armes en France

Les 7 catégories disparaissent

Par Ordonnance n° 2013-518 du 20 juin 2013 modifiant certaines dispositions du code de la sécurité intérieure et du code de la défense (parties législatives) relatives aux armes et munitions, le titre Ier du livre III du code de la sécurité intérieure est modifié. Cette modification est applicable à partir du 6 septembre 2013.

On ne dira plus pour la sarbacane "arme de 6ème catégorie" mais "catégorie D"

- Catégorie A : matériels de guerre et armes INTERDITS à l'acquisition et à la détention
- Catégorie B : armes soumises à AUTORISATION pour l'acquisition et la détention
- Catégorie C : armes soumises à DECLARATION pour l'acquisition et la détention
- Catégorie D : armes soumises à enregistrement et armes et matériels dont l'acquisition et la détention sont libres (cas de la sarbacane).


Déroulement d'une séance de tir

Comment se déroule une séance de tir IFA ?

les inscriptions
Les tireurs s'inscrivent (au préalable ou sur place selon l'organisation) dans une classe de tir. La classe A correspond au tir standard à 10m. Les classes B à D correspondent à des distances inférieures (8m, 6m et 4m) pour débutants, enfants ou personnes handicapées. L'organisateur peut veiller à ce que le tireur s'inscrive dans une classe correspondant à son niveau (indiqué sur la carte FSSA). Le code utilisateur FSSA est particulièrement nécessaire pour la validation automatique des résultats sur le site, il est donc préférable que le tireur soit déjà inscrit.

Le planning
Si les inscriptions sont préalables il est plus facile de prévoir un planning prévisionnel des horaires auxquels chaque classe participera. il faut compter Environ 30mn par manche, soit 2 fois 1h30 pour 2 fois 3 manches, ou 4 fois 1h30 pour les grandes compétitions de 12 manches. L'usage fait que les manches sont regroupées par 3, une pause (d'au minimum 10 minutes) permettant toutes les 3 manches de saisir les scores dans le système informatique mobile pour affichage.

L'attribution des pas de tir
L'organisateur tire au sort les emplacements des tireurs sur chaque pas de tir, en ajustant à sa convenance pour ne pas que des tireurs d'une même entité (club, région) aient à s'auto-scorer. Si le nombre de tireurs est impair, le dernier couple de tireurs sera en fait un trio, devant contenir au moins 1 tireur habitué des compétitions.

Vérification du matériel
Quelques minutes avant le début des tirs, les tireurs se placent aux pas de tir qui leur a été attribué, ce qui permet à l'organisateur de vérifier la conformité du matériel (longueur des propulseurs, qualité des projectiles, nature des accessoires)

Séquence d'une volée
Une volée de 5 flèches se déroule aux ordres vocaux de l'arbitre, qui peut indiquer le numéro de la manche et le numéro de la volée (exemple "2e manche, 3e volée")
"Messieurs les tireurs, pas de tir" les tireurs s'avancent jusqu'à la ligne de tir, sarbacane en main et 5 flèches accessibles.
"Tirez !" les tireurs disposent de 3mn (très largement suffisant) pour effectuer le tir de leurs 5 flèches. En général une volée ne dure qu'une minute. A la fin de ses 5 tirs, le tireur recule derrière le pas de tir, non seulement pour des raisons de sécurité mais aussi pour indiquer à l'arbitre que sa volée est terminée.
Si pour quelque raison que ce soit, un tireur est dans l'impossibilité de participer à la volée en cours (retard de retour de pause, matériel défectueux à changer, oublie de ses flèches en cible de la volée précédente, évanouissement...) il aura la possibilité de rattraper cette volée à la fin de la 6e volée de la manche, avec les autres tireurs dans le même cas (en aucun cas cela ne doit retarder les tireurs efficaces en plein manche)
"Flèches" quand tous les tireurs ont terminé leur volée, sous cet ordre ils se dirigent tranquillement aux cibles pour scorer. le tireur A score le tireur B et réciproquement. Le total cumulé de la manche peut être calculé si cette opération ne prend pas trop de temps, et si le tireur concerné ne s'y oppose pas. Des scorage terminé, les tireurs reprennent leurs flèches et retournent derrière le pas de tir.
L'arbitre peut ainsi procéder à la volée suivante.
A l'usage les tireurs s'applaudissent à la fin de la (chaque) dernière manche.

Ceci est valable pour le tir aux points classique, sachant qu'il serait intéressant de travailler sur une formule de duels en poules et éliminatoires (comme à la coupe du monde de foot ou aux fléchettes traditionnelles)


IFA Regulations

Publication du document en anglais IFA Regulations, disponible ici : http://fssa.fr/documents/ifare...


Bilan 2009-2010

Encore une vidéo japonaise

Rappel sur la façon de scorer

Votre carte FSSA

Superbes résultats en Auvergne

Etat des lieux été 2009

Résultats Palavas

Mode Bureau